Les 25 et 26 janvier, l’ensemble de nos partenaires ont été réunis par Axione et Sarthe Numérique pour porter des réflexions autour de la résilience des infrastructures numériques sur les territoires, avec un regard sur la qualité de service et l’innovation.

Depuis 2003, nous accompagnons en effet les territoires dans la mise en œuvre de leur politique d’aménagement numérique :


+ de 1 million d’abonnés connectés aux réseaux
FTTH d’Axione.


1 habitant sur 4 vivant en zone rurale est couvert par les réseaux opérés par Axione.

6 millions de sites, bureaux, habitations bénéficient
des usages digitaux sur l’ensemble du territoire national.

Des prises de parole officielles :

À l’occasion de ce rendez-vous, nos partenaires et notre président ont pris la parole devant nos invités pour revenir sur les réussites de ces dernières années et se projeter sur l’avenir.

Axione s’est engagé sur la mise en œuvre des moyens pour couvrir en fibre optique tout le territoire Sarthois et je tiens à féliciter et remercier toutes les personnes qui y ont contribuées.

Dominique Le Mèner, président du CD72 et de Sarthe Numérique

Le succès du plan France Très Haut Débit repose sur des efforts humains et industriels remarquables. Je veux saluer Axione qui a su tenir ses engagements auprès des collectivités dès le début du plan France Très Haut Débit.

Laure de la Raudière présidente de L’Arcep

Pour 2023, nous avons de nouvelles ambitions : la régionalisation de nos activités, le développement de nouveaux métiers, et la transformation vers des activités durables et à impact

Éric Jammaron, Président d’Axione

Un regard sur l’innovation et la qualité de service :

Cet événement a également été l’occasion d’organiser une série de tables rondes rassemblant nos experts Axione et nos partenaires pour parler innovation, qualité de service et numérique responsable.

Nous œuvrons en effet au quotidien pour apporter un réseau fiable, performant et durable :

-En innovant pour offrir des réseaux résilients

-En proposant de nouveaux services

-En ayant un impact positif sur les territoires 

Découvrez les images de ces deux journées de séminaire en plein cœur
du circuit automobile des 24h du Mans :

#Épisode 2
Quel réseau indoor pour quel usage ?

Dans des bureaux, des centres commerciaux ou des stades, il existe plusieurs types d’utilisateurs : les employés, les visiteurs, la police et services de secours, et les services techniques ou d’intervention spécialisés (chauffage, gaz, électricité, maintenance diverses). Chacun utilise des réseaux différents.

Le réseau ouvert grand public 

Installé dans les centres commerciaux, les zones industrielles, les supermarchés ou encore les bureaux, ce réseau fournit la 4/5G pour le grand public. Un réseau d’antennes relais intégré à l’architecture du lieu permet de capter le réseau public en intérieur.

Les réseaux fermés pour les usages professionnels 

Il existe deux types de réseau, pour deux populations spécifiques :

Le réseau de sécurité (INPT) pour les pompiers ou la sécurité civile. Ce réseau, dissocié des réseaux publics, permet une coordination efficace des interventions de sécurité ou des incendies. Le réseau INPT (Infrastructure Nationale Partagée des transmission) sera remplacé à terme par le RRF (Réseau radio du futur).

Le réseau de gestion et signalisation. Ces réseaux privés sont nécessaires pour établir des communications sécurisées entre professionnels sur un lieu donné. C’est notamment le cas pour les vigils d’un centre commercial. Ces réseaux sont également utilisés pour faire remonter en temps réel des données de signalisation. C’est par exemple le cas des réseaux de signalisation de réseaux de bus afin de remonter instantanément le temps d’attente au niveau des abribus.

Les autres types de réseaux

Il existe d’autres types de réseaux de privés :

Le réseau Wifi Indoor. Les visiteurs d’un centre commercial ou d’un musée peuvent par exemple avoir accès à une connectivité data sans avoir recours à leurs forfaits mobiles.

Les réseaux privés en Outdoor. Même s’il s’agit d’un lieu en extérieur, la configuration du réseau est basée sur des architectures indoor car l’usage du réseau est privé et la zone à couvrir est limitée. C’est le cas par exemple de réseaux installés dans un stade ou au niveau des quais de train.







Quels sont les bénéfices de ces réseaux indoor ?






Que ce soit pour le grand public ou les professionnels, voici les avantages d’un réseau de couverture indoor :

Pour le grand public : la garantie d’une connexion 3G/4G/5G aussi fiable et performante qu’en extérieur.

Pour des populations spécifiques de professionnels : une sécurisation des communications.

Pour les propriétaires : la valorisation de leur patrimoine immobilier grâce aux services de connectivités apportés par une infrastructure de télécommunications pérenne et évolutive.

La couverture indoor permet donc de couvrir les « nouvelles » zones blanches des opérateurs, en donnant accès au réseau mobile d’un ou plusieurs opérateurs. Les zones blanches sont des zones très densifiées, comme les quartiers d’affaires, les immeubles de bureaux et les centres commerciaux. Elles peuvent aujourd’hui ne pas être couvertes, ou mal couvertes, par les réseaux mobiles.

Disposer d’un réseau fiable et performant est donc devenu un enjeu majeur qui permet d’accroître la satisfaction et la performance des utilisateurs tout en valorisant le patrimoine immobilier de façon pérenne.

Dans l’épisode 3 vous découvrirez la réalisation et la gestion d’un réseau de couverture indoor.

Axione, acteur majeur de l’aménagement numérique des territoires ruraux et urbains, a été retenu pour continuer à assurer l’exploitation du réseau multiservices de plus de 300 établissements publics des Yvelines (78). L’ensemble des collèges, lycées ainsi que des mairies et autres sites du service public continueront à bénéficier d’un réseau sécurisé et performant. Ils ont également un accès à internet et un service de cybersécurité.

Axione a remporté l’appel d’offre « VPN IP et Internet sécurisé – Services et infogérance » du réseau SYN’OPTIQUE dans le département des Yvelines. L’entreprise aura pour mission de garantir l’exploitation technique du réseau multiservices basé sur des technologies MPLS destiné aux adhérents de Seine-et-Yvelines Numérique durant les deux prochaines années.

L’objectif de ce réseau, qui préfigure la 3ème génération des réseaux d’initiative publique, est de fournir des services de télécommunication aux 300 établissements publics du département des Yvelines : collèges, lycées, centres départementaux, mairies, communautés de communes, service départemental d’incendie et de secours. Grâce à la connexion au réseau fibré mutualisé, ils ont ainsi la possibilité d’échanger des données de manière sécurisée et de bénéficier de services numériques de haute qualité.

Après avoir exploité le cœur du réseau SYN’OPTIQUE depuis 2018, Axione poursuit son rôle d’aménageur numérique pour le département des Yvelines en proposant :

La maîtrise technique du réseau multiservice. Axione est garant du bon fonctionnement global et assure l’infogérance du réseau de collecte, constitué d’équipements NOKIA, et des liaisons avec les sites distants afin de garantir un niveau toujours plus haut de performance et de sécurité.

La fourniture et le développement de nouveaux services. Intégrateur de services, Axione fournit aux adhérents de la centrale d’achat des services de connectivité à Internet de manière sécurisée et adaptés aux besoins et usages. L’entreprise accompagne également le développement des services comme la vidéoprotection. 

La confiance témoignée par Seine-et-Yvelines Numérique démontre nos fortes compétences sur les réseaux multiservices. Nous sommes fiers d’exploiter le réseau SYN’OPTIQUE, socle technique permettant le développement de services numériques innovants pour l’éducation ou les territoires connectés.

Alexandre Delarbre,
responsable du programme Réseaux Managés Axione.

La supervision et la maintenance du réseau. Les équipes Axione assurent une supervision et une maintenance du réseau en conditions opérationnelles 7j/7 et 24h/24 ainsi qu’une garantie de rétablissement en moins de quatre heures.

Un second réseau exploité pour les professionnels sur les Yvelines

Axione assure également la maintenance, supervision et gestion des changements du réseau SQY THD basé sur la technologie XGS-PON sur le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines depuis juillet 2021.

L’entreprise a réalisé l’ensemble des études d’ingénierie, d’intégration et migrations des clients finaux pour faire évoluer ce réseau vers les tous derniers standards et l’état de l’art technologique du marché afin de délivrer des services de connectivité de qualité aux opérateurs qui souhaitent commercialiser à destination des entreprises.

Nokia est ravi de collaborer avec Axione dans le développement numérique des territoires dans le cadre du plan France Très Haut Débit. En tant que l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’équipements d’infrastructures de réseaux, nous apportons notre expertise pour proposer ensemble des réseaux multiservices qui répondent aux besoins spécifiques de chaque territoire, notamment en matière de réseaux à missions critiques. C’est le cas notamment pour le projet SQY THD, pour lequel Nokia a fourni un backbone multi-service IP/MPLS et XGS-PON dans le but d’apporter le Très Haut Débit aux professionnels de Saint Quentin en Yvelines.

Edouard Castellant,
directeur de l’activité Entreprise de Nokia en France

#Épisode 1
La couverture mobile indoor, qu’est-ce que c’est ?

Ces dernières années, les nouvelles normes énergétiques imposent l’utilisation de matériaux de construction, souvent hermétiques aux ondes. Face à ce constat, la couverture mobile indoor est une solution technologique permettant de capter la 3G/4G/5G à l’intérieur de bâtiments, stades, campus ou centres commerciaux.

Être connecté en intérieur, un enjeu majeur

100%

des clients utilisent leur smartphone dans les centres commerciaux

+40 %

des voyageurs utilisent leur
téléphone dans les transports

60 %

des Français considèrent le téléphone comme un outil de travail

80 %

des communications téléphoniques sont réalisées en intérieur depuis un
téléphone mobile

La connectivité au réseau mobile depuis l’intérieur est donc un enjeu majeur d’attractivité et de productivité. L’accès au réseau doit être fiable et performant, aussi bien pour les personnes que pour les machines situées en indoor.

Différents types d’ouvrages en intérieur ou extérieur sont concernés par la couverture indoor. Voici une sélection de lieux dont la connectivité est assurée par Axione :

La couverture indoor repose sur un défi technologique complexe

Comment expliquer la détérioration ou l’absence de couverture réseau en intérieur ?

-Le manque ou l’absence de prise en compte des besoins de connectivité lors de la conception des bâtiments

-L’architecture d’un bâtiment (murs, armatures métalliques, etc.) ralentit par nature la propagation des ondes et rend la réception impossible à certains endroits.

-Les bâtiments utilisent des matériaux de construction hautement isolants pour limiter au maximum les déperditions énergétiques. La propagation des ondes s’en trouve également impactée.

Les matériaux de construction pensés pour l’efficacité énergétique font donc écran aux réseaux mobiles. À l’intérieur, les partitions entre les espaces empêchent également la propagation des ondes radio. Il est donc nécessaire de poser des antennes relais. Une couverture complète demande une ingénierie précise et une phase de conception détaillée.

Bon nombre d’entreprises sont impactées par le manque de connectivité pour servir leurs usages digitaux. Ces contraintes peuvent être dues aux contraintes de construction de l’infrastructure notamment à travers l’utilisations des matériaux particuliers ou encore à la localisation géographique.

Tamara Chany, Référente couverture radio mobile indoor d’Axione
 

Par ailleurs, les besoins en données par individu ne cessent d’augmenter et peuvent excéder la bande passante du réseau. Le réseau doit donc répondre qualitativement et quantitativement à la demande des utilisateurs.

Découvrez l’épisode 2 sur les utilisateurs de ces réseaux indoor.

Dans le cadre d’un service public délégué de 30 ans :

– Environ 400 millions d’euros investis, principalement avec des fonds privés ;

-Près de 216 000 prises FTTH construites ;

-73 000 heures d’insertion.

Tous les opérateurs de services sont présents sur ce réseau pour proposer leurs meilleures offres aux particuliers et professionnels du territoire. Plus de 40% des foyers ont déjà basculé du réseau téléphonique cuivre vers la fibre optique. Le temps est désormais à l’exploitation et aux usages numériques, pour tous et partout.

Les chiffres clés du projet ​​​​​​​:

  • 66 Nœuds de raccordement optique (NRO)
  • 476 points de mutualisation (PM)
  • 17 000 km de câble optique
  • 216 000 prises
  • Plus de 80 000 clients en service au 1er octobre 2022

2016-2022 : 7 années pour construire un réseau Très Haut Débit

En 2016, Axione s’est vu confier par le Syndicat Mixte Sarthe Numérique la conception et la réalisation d’un réseau fibre optique Très Haut Débit de 82 000 prises pour un volume de 202 points de mutualisation dans le cadre d’un marché de travaux.

En 2019, Sartel THD remporte un contrat de délégation de service public de 30 ans pour le déploiement du reste du département (hors zone AMII*).

Fin 2022, le déploiement est terminé. Pari gagné !

SARTEL THD : UN PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ EXEMPLAIRE

Afin d’apporter une offre de services équitable pour tous les territoires, le Département de la Sarthe et l’ensemble des Communautés de communes se sont associés en Syndicat mixte et ont créé ensemble un service public de télécommunication permettant notamment la couverture intégrale en fibre optique (FTTH) des zones non déployées par les opérateurs privés.

Le 18 décembre 2018, au terme d’une procédure de dialogue compétitif, le Syndicat mixte Sarthe Numérique choisit le groupement composé d’Axione Infrastructures, Axione, Bouygues Energies & Services pour créer le délégataire de service public Sartel THD.  Pour une durée de 30 ans, Sartel THD est chargée de financer, concevoir, construire, commercialiser et exploiter le réseau public départemental de télécommunication.

Un réseau au service des usages numériques pour tous

Pour les entreprises locales, l’accès au Très Haut Débit constitue plus que jamais un atout majeur pour apporter des solutions pérennes à leurs besoins, plus encore avec le télétravail. Pour le grand public, que ce soit pour l’éducation, la santé, les achats, la culture, le lien social… la digitalisation est perçue comme un outil essentiel, levier d’innovation.

Avec Sartel THD, le Conseil départemental de la Sarthe et l’ensemble des Communautés de communes sarthoises se sont engagés dans une politique publique ambitieuse des infrastructures et des usages numériques. À l’heure où la fermeture du réseau téléphonique est annoncée, le 100% fibre marque une première étape de cette ambition : être un territoire innovant, qui maîtrise son infrastructure et qui fait face, avec plus d’atouts encore, à de grands défis économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux.

De nouveaux objectifs sont d’ores-et-déjà fixés avec la construction d’un Datacenter de proximité au service des collectivités locales durant l’année 2023 et le déploiement d’un réseau très bas débit de type LoRa, support de nouveaux usages utilisant l’internet des objets sur l’ensemble du département.

La particularité du Département de la Sarthe a été de faire le choix de déployer la fibre optique tout de suite auprès des plus petites communes, là où le réseau ADSL était très faible et ne permettait pas d’apporter un bon niveau de couverture aux habitants. Grâce à ce choix visionnaire, tous les Sarthois sont désormais raccordables à la fibre, le défi est relevé !

Dominique Le Mèner, Président du département de la Sarthe et de Sarthe Numérique 

Ce premier objectif atteint, de nouveaux enjeux nous font face. Tout d’abord le développement de l’internet des objets portés par un réseau LoRa bas débit et sa multitude d’usages au service des collectivités et citoyen(nes) du département dès mi 2023. En parallèle la construction d’un datacenter public de proximité au service des acteurs économiques sarthois dont l’ouverture est attendue fin 2023.

Eric Jammaron, Président de Sartel THD et d’Axione

Durant six années, nos équipes ont installé 216 000 prises de fibre optique. Avec deux mois d’avance sur le calendrier, nous sommes fiers d’avoir contribué à l’aménagement numérique du territoire sarthois. Ce chantier a été labellisé TopSite Innovation et démontre également nos engagements environnementaux et sociétaux 

Rémi Carrière, Directeur de Sartel THD

*Zone AMII : partie du territoire dans laquelle un opérateur privé a manifesté un intérêt pour déployer un réseau en fibre optique FTTH (concerne les communes de : Allonnes, Arçonnay, Arnage, Champfleur, Coulaines, La Chapelle-Saint-Aubin, Le Mans, Mulsanne, Rouillon, Sablé-sur-Sarthe, Saint Paterne-Le-Chevain, Sargé-lès-le-Mans, Yvré-l’Evêque).

2016-2022 : la construction d’un réseau Très Haut Débit

En 2016, Axione s’est vu confier par le Syndicat Mixte Sarthois d’Aménagement Numérique la conception et la réalisation d’un réseau fibre optique Très Haut Débit de 82 000 prises pour un volume de 202 points de mutualisation. En 2019, Axione remporte un contrat de délégation de service public de 30 ans avec Sartel THD pour le déploiement du reste du département (hors zone AMII) avec 274 points de mutualisation supplémentaires.

Durant six années, nos équipes ont installé 216 000 prises de fibre optique. Avec deux mois d’avance sur le calendrier, nous sommes fiers d’avoir contribué à l’aménagement numérique du territoire sarthois. Ce chantier a été labellisé TopSite Innovation et démontre nos engagements environnementaux et sociétaux.

Rémi Carrière – Directeur de concession Sartel THD

Les chiffres clés du projet ​​​​​​​:

66 Nœuds de raccordement optique (NRO)
476 points de mutualisation (PM)
17 000 km de câble optique
6 ans de déploiement
216 000 prises
Plus de 80 000 clients en service

2019-2049 : un contrat de 30 ans au service des Sarthois

La fin de ce déploiement est une étape clé dans le cadre d’un projet de 30 ans pour Axione et Sartel THD. Nos équipes assureront l’exploitation des réseaux et l’intégration de nouveaux services numériques.

De nouveaux objectifs nous font face avec la construction d’un Datacenter de proximité au service des collectivités locales durant l’année 2023 et le déploiement d’un réseau très bas débit de type LoRa support de nouveaux usages utilisant l’internet des objets.

Deux ans après la fin de sa construction, le réseau d’initiative publique THD42, construit par le SIEL-Territoire d’énergie et exploité par THD42 Exploitation, filiale d’Axione Infrastructures, va atteindre le cap du 100 000ème abonné.

Une nouvelle étape qui illustre toute la capacité collective à mener à bien un projet au service du développement d’un territoire afin de répondre aux nouveaux usages du numérique.

De nouveau, la Loire se distingue par son aménagement numérique exemplaire, grâce au réseau d’initiative publique THD42 et la technologie FTTH qui irrigue 100% du territoire rural ligérien. C’est en effet un projet ambitieux piloté par le SIEL-TE qui a su mobiliser depuis 2015 les acteurs publics pour son financement de 283 Millions d’euros et 18 entreprises partenaires, afin de déployer en 5 ans une infrastructure en fibre optique au service de 274 communes hors zone AMII1, soit plus de 190 000 locaux éligibles au Très Haut Débit. Cet engagement fort du SIEL-TE et des collectivités permet de garantir une couverture numérique au bénéfice de tous, accompagné d’un dispositif unique de pré-raccordement accessible à 100 % des habitants et gratuit jusqu’en 2025.

Cette réussite collective a pu être atteinte grâce à la bonne coordination des missions partagées entre le SIEL-TE et THD42 Exploitation, société en charge de l’exploitation et de la commercialisation du réseau auprès des opérateurs partenaires, et plus particulièrement de 11 fournisseurs d’accès internet (FAI) grand public. THD42 Exploitation agit dans le cadre d’une Délégation de Service Public confiée pour quinze ans, et contribue à hauteur de 100 Millions d’euros de redevance reversée au SIEL-TE.


Avec plus de 13 000 km de fibre optique déployée et 250 sites techniques, les équipes de THD42 Exploitation contrôlent et maintiennent en condition opérationnelle l’infrastructure publique afin d’assurer la continuité des services aux abonnés. L’enjeu est essentiel : à ce jour, quel que soit son lieu de vie, le besoin d’être connecté s’avère indispensable pour répondre à la montée des usages comme le télétravail, la télémédecine, l’éducation. La crise sanitaire a d’ailleurs accentué ces besoins, modifiant profondément les pratiques autant personnelles que professionnelles.

En franchissant le cap des 100 000 abonnés, le réseau THD42 révèle l’engouement des ligériens pour un accès à internet en très haut débit et de qualité en zone rurale. Précurseur, la Loire s’inscrit ainsi dans le peloton de tête des territoires ruraux 100% fibrés, alors même que le paysage national connaît une montée en puissance des déploiements en fibre optique vu les enjeux de développement.

Si le département de la Loire est exemplaire dans son aménagement numérique, c’est qu’il est nécessaire de préparer les réponses aux enjeux de demain. Avec l’arrêt programmé du réseau historique en cuivre, le SIEL-TE et THD42 Exploitation se mobilisent pour la digitalisation de tout un territoire, en cohérence avec les politiques publiques d’inclusion et d’accès pour tous, afin de faire face aux défis sociétaux et environnementaux qui s’imposent à nous.

Carte du réseau THD42 :


Durant leurs vacances, nos collaborateurs français, anglo-saxons et gabonais restent connectés à travers le monde qu’ils soient au sommet d’une montagne, les pieds dans l’eau, dans leur jardin ou sur le terrain.

Découvrez en vidéo les plus beaux clichés de nos collaborateurs ⬇️

Le 31 juillet 2022, le site radio de Mazaugues a été touché par un incendie endommageant les équipements radio utilisés par Bouygues Télécom. Les équipes de l’agence Axione d’Aix-en-Provence ont ainsi dû agir rapidement afin de remettre en service les infrastructures radio du site.

Bouygues Télécom, après avoir constaté les dégâts techniques occasionnés, a sollicité Axione pour la remise en service du site. Grâce à la prise de photos et à une visite technique, nos 4 collaborateurs Axione ont ainsi pu avoir un aperçu en amont des dommages subis et des réparations à prévoir.

La mission relevÉe

Plusieurs câbles touchés par les flammes devaient être changés, et le faisceau hertzien devait être rétabli. Ainsi, l’intervention de 2 techniciens spécialisés en faisceaux hertziens a été nécessaire. Le lien FH n’a pu être rétabli qu’après changement de la ligne Feeders complète ainsi que le changement des équipements de transmission : remplacement de l’ODU (Outdoor unit) et de l’IDU (Indoor unit), mis à disposition, en urgence, par Bouygues Télécom. Le remplacement des câbles radio brulés existants a nécessité l’intervention de deux autres techniciens.

Ainsi, dès le vendredi 5 août 2022 vers 17h, le site était de nouveau opérationnel pour diffuser de la 2G, 3G et 4G.

La réactivité et la qualité des réparations réalisées par nos équipes méritent d’être soulignées au vu du contexte d’urgence. De nombreux habitants mazauguais sont venus voir nos équipes pour leur faire part de leur satisfaction quant à la prise en compte de la coupure.

Eric STRAGA, Responsable Travaux bailleurs & Projets Spéciaux chez Axione.

Soucieux de la qualité de service rendue aux territoires, Bouygues télécom a fait appel à Axione pour remettre en service le site.  Ce chantier témoigne de l’engagement des équipes de Bouygues Télécom et d’Axione pour contribuer au développement d’un réseau performant dans les zones les plus reculées.

Autres articles sur le sujet :

AXIONE ASSURE LA MISE EN SERVICE D’UN SITE RADIO DANS LE VAR

AXIONE RÉALISE LA COUVERTURE RADIO D’UN SITE CLASSÉ « ZONE BLANCHE » EN CORSE

La collectivité de Nantes Métropole a confié à NOVAE un contrat de délégation de service public pour la construction et l’exploitation d’un nouveau réseau de chaleur sur son territoire.

NOVAE souhaite ainsi développer des solutions innovantes et connectées sur ce réseau, de manière à optimiser son fonctionnement à différents niveaux d’un point de vue :

  •  Economique : maîtrise des consommations, des investissements et des coûts d’exploitation,
  •  Environnemental : intégration d’énergie produite par des sources renouvelables,
  •  Sociétal : offre de nouveaux services aux utilisateurs et fiabilisation du réseau.

Afin de mettre en œuvre ces solutions innovantes et de déployer un véritable Smart Grid thermique, depuis 2020, NOVAE s’appuie sur les équipes d’Axione Nantes pour le déploiement d’un réseau fibre optique pour ce nouveau réseau intelligent.

Le tirage de câble est effectué en portage à l’air ou à l’eau d’une sous-station à une autre dans les conduites PEHD (polyéthylène haute densité) posées en parallèle des conduites de chauffage.

Ce projet illustre notre savoir-faire : nous avons su mettre nos compétences techniques au service du client pour l’accompagner sur toute les phases Etudes et Travaux, en étant force de proposition. Il a également fallu faire preuve d’adaptation pour respecter les délais impartis.

Stéphane Clavier, Chef de projet télécom à l’agence Ouest (Rezé).

L’objectif : interconnecter l’ensemble des automates des sous-stations et des chaufferies permettant de superviser en temps réel le réseau de chaleur de 55 km. Au total, plus de 10 000 logements, bâtiments tertiaires et publics seront connectés sur le réseau.

Le Smart Grid Thermique au service des villes connectées

Une innovation pour les grandes villes puisque la consommation énergétique dans les communes est optimisée, permettant une réduction de la facture pour les usagers et la collectivité. Un véritable cercle vertueux pour une utilisation plus efficiente de l’énergie.

A travers ce projet, nos collaborateurs participent à la mise en œuvre d’une énergie plus locale et à 80% renouvelable.

Autres articles sur le sujet :