En direct des chantiers

Ce lundi 28 juin, le dernier Nœud de Raccordement Optique a été installé à à Gouchaupre commune de Petit-Caux en Seine Maritime.

Après le cap des 100 000 prises construites pour Seine-Maritime Numérique le 19 avril dernier, la pose symbolique de ce dernier Nœud de Raccordement Optique (NRO) marque une nouvelle étape vers l’aboutissement du projet.

Depuis 2018, le Syndicat Mixte Seine-Maritime Numérique a confié les travaux de déploiement de la fibre optique au groupement Bouygues Energies & Services, Axione et Résonance afin de fournir un accès Très Haut Débit à l’ensemble des locaux d’ici 2023.

Ce projet de digitalisation du territoire a pour objectif de permettre à tous les habitants, entreprises et services publics du département de profiter pleinement de tous les usages de la fibre : télétravail, télémédecine, enseignement à distance, multi-connexions, formalités dématérialisées, etc…

Depuis 2016, les équipes locales de Bouygues Energies & Services accompagnent le Syndicat Mixte Seine-Maritime Numérique sur les marchés travaux en génie civil, pour le déploiement des premières prises FTTH (115 km de tranchée et 3 000 appuis). Ce partenariat se poursuit avec le déploiement de la fibre sur le département, en collaboration avec Axione. Ensemble, nos équipes sont mobilisées pour répondre au mieux aux enjeux de ce beau projet.

Cédric Gourvil, chef de projet, Bouygues Energies & Services

Le projet de déploiement confié à Axione et Bouygues Energies & Services en quelques chiffres :

  • 600 km de tranchées mécanisées
  • 54 km de tranchées traditionnelles
  • 13 600 appuis créés, remplacés ou recalés
  • 17 NRO
  • 270 Armoires SRO installées
  • 6 000 km de câbles déployés
  • 30 000 boitiers optiques mis en œuvre 

Les travaux de déploiement du très haut débit apportent, depuis maintenant 3 ans, des retombées économiques. Ce sont plus de 300 personnes qui sont mobilisées sur ce grand projet. En interne, nous sommes 85 tous services confondus. À cela s’ajoutent les personnes qui travaillent chez nos 40 partenaires sous-traitants. De nombreuses entreprises nous épaulent, même si toutes ne sont pas basées en Seine-Maritime. Différents corps de métiers sont concernés par ce projet. Nous avons un bureau d’étude Internalisé, mais aussi des sous-traitants, pour l’aspect conception. Il y a aussi la partie génie civil, pilotée par Bouygues Energies & Services, avec des entreprises amenées à faire des tranchées le long des voiries, à planter des poteaux, à poser des armoires de rue, des chambres de télécommunication, etc. Il s’agit donc, principalement, de travaux de terrassement. Cela permet, enfin, aux sociétés spécialisées dans les travaux optiques, de dérouler et raccorder les câbles. 

Jérémie Léonardi, Responsable du déploiement en Seine-Maritime

LE SAVIEZ-VOUS ?

Un NRO est la première infrastructure du réseau qui assurera la couverture FTTH de plusieurs communes. Situé dans un shelter, une armoire en béton qui protège l’infrastructure (voir photo ci-dessous), il héberge les équipements des opérateurs qui proposeront des offres d’accès internet aux particuliers, aux collectivités et aux entreprises sur le réseau. Cet équipement va être lui-même raccordé à plusieurs Points de Mutualisation (PM), généralement situé dans une armoire de rue. Au sein d’un réseau fibre optique le PM est le lieu de convergence des lignes qui desserviront les futurs abonnés d’un même quartier ou d’une même ville, une fois raccordés par les opérateurs.

Sur le même sujet :