Quel est ton métier ?

Je suis Responsable Ressources Humaines pour le projet Mégalis en Bretagne. Je suis en charge du recrutement, du suivi des collaborateurs, de la mise en place de la clause d’insertion, je réponds globalement à tous les sujets RH locaux..

Comment as-tu rejoins Axione ?

Je faisais déjà partie du groupe. J’étais chez Bouygues Construction depuis 2007. J’étais chargée de mission diversité et égalité des chances, lorsque, grâce à une mobilité interne, j’ai intégré Axione en 2015.  J’ai été affectée en tant que Responsable de Ressources Humaines au périmètre Ile-de-France Nord-Est, puis sur le projet de déploiement du Nord Pas-de-Calais.


Nos engagements pour le territoire
Délégation de Service Public numérique Hauts-de-France

Un projet qui t’a particulièrement marqué ?

Le démarrage du projet dans le Nord Pas-de-Calais justement ! C’était colossal !Il a fallu monter deux agences au complet. Ce fut une aventure humaine extraordinaire. Aujourd’hui je repars sur un autre projet de grande envergure avec Mégalis Bretagne. Ce projet a pour objectif de déployer la fibre optique dans la région bretonne des phases 2 et 3 du projet Bretagne Très Haut Débit. Il y a 4 agences à ouvrir et environ 300 personnes à recruter.

Ta passion ?

J’ai toujours fait beaucoup de sport. J’en ai pratiqué de tous types, de la danse au kravmaga en passant par le cross training… Je me suis finalement mise à la course à pied il y a quelques années. Ça m’a tout de suite bien plu et ça m’a permis de rencontrer d’autres personnes via des entrainements collectifs.  C’est plus facile de courir à plusieurs que seule, on se soutient !

Quelle est la fréquence de tes entraînements ?

Lorsque je prépare des courses, j’essaie de courir le plus possible, au moins 3 fois par semaine. En semaine j’essaie de courir une petite heure, en revanche le week-end je fais des sorties plus longues. Je participe aussi à des trails, cela me permet de découvrir la région et en même temps de faire ce que j’aime. Depuis que je suis arrivée en Bretagne j’ai participé à 3 trails !

Ton plus beau souvenir de course ?

La course du cœur !

C’est une course d’entreprise dont l’objet est de sensibiliser au don d’organe et à la greffe. C’est un relais qui dure 4 jours et 4 nuits au départ de Paris pour une arrivée aux Arcs à Bourg-Saint-Maurice, 800 km plus loin.  Un collègue lui-même greffé du cœur m’a initiée à cette course il y a 3 ans. Depuis, j’y participe chaque année !

L’ambiance de cette course ?

C’est incroyable, tout le monde va au-delà de ses limites ! Mais la course du cœur est bien plus qu’une épreuve sportive, c’est avant tout une expérience humaine. Il y a une équipe de personnes ayant été greffées qui y participe ainsi qu’une équipe de médecins spécialisés en greffe ; on peut échanger avec eux, c’est très enrichissant et fort en émotion. Il y a également des écoles sensibilisées au sujet qui viennent nous encourager tout au long du parcours.  

Ta rencontre la plus marquante ?

Je pense au premier parrain de cœur que nous avons eu, il y a trois ans. Il était en attente de greffe et le jour du retour de la course il a appris qu’il allait être greffé, ce fut très émouvant.

Une équipe « course du cœur » chez Axione ?

Pour l’instant je suis la seule d’Axione ! J’y participe avec deux personnes de Bouygues Energies & Services. D’autres personnes de Bouygues Construction y participent également. Mais je ne désespère pas, je dois trouver d’autres sportifs et sportives pour qu’un jour nous montons une équipe entière Axione ! Si certains collègues sont volontaires… 🙂